chien 

Comment préparer votre chien à votre absence ?

Il y a des moments où nous sommes obligés de laisser le chien seul à la maison. Cela se passe au moins cinq fois par semaine, pendant que toute la famille part au bureau ou à l’école. Or, certains chiens s’angoissent en croyant qu’ils sont abandonnés. S’ensuivent alors les aboiements incessants, les salissures de toute la pièce, la destruction du mobilier… 

Tout rentrera dans l’ordre lorsque votre animal de compagnie arrive à gérer son anxiété. Ainsi, vous devez le préparer à votre absence. Pour cela, voici nos conseils. 

Veiller à ses besoins

Avant de partir, assurez-vous que votre compagnon aura de quoi manger, boire et s’occuper durant votre absence. Cela semble évident, mais nous oublions parfois certains détails qui auraient pu changer les cours des choses. Laisser des croquettes chien et de l’eau dans ses gamelles est bien, mais cela ne suffit pas. 

Le chien a besoin de s’agiter pour exprimer sa détresse. Aussi, offrez-lui des jouets sur lesquels il peut se rabattre, au lieu de mâchouiller les coussins ou d’aboyer à tout-va. Choisissez des jouets qu’il adore, mais auxquels il n’a pas un accès en tout temps. De cette manière, il verra votre absence comme un moment privilégié pour s’amuser seul à la maison. 

Vous pouvez lui laisser un jouet contenant des friandises, ou un jouet distribuant de croquettes chien. De cette manière, il peut s’adonner à des jeux ludiques tout en mangeant à sa faim. Il y a aussi les bâtonnets dentaires qui vont l’occuper tout en enlevant ses tartres. Actuellement, il existe sur le marché des produits à base de plantes apaisantes. Il est fortement recommandé de demander l’avis d’un vétérinaire avant de donner ce type produit à votre compagnon. 

Le familiariser avec son environnement

Comment aider votre chien à être serein durant votre absence si vous partez en vacances sans lui ou si vous partez en mission ? Vous ne devez pas laisser seul votre chien pendant plus d’une journée. 

Si vous devez quitter la maison pendant quelques jours ou plus, confiez votre compagnon à quelqu’un. Vous avez le choix entre la pension pour chien et le dog sitter. Vous pouvez aussi demander à une personne de confiance de venir tous les jours à la maison. 

La pension ou le domicile du dog sitter est un endroit étranger pour le chien. Aussi, il faut le familiariser avec ce nouvel environnement. Pour ce faire, présentez-le au personnel qui va s’occuper de lui. Si possible, visitez l’endroit avec votre compagnon quelques jours à l’avance. Le jour du déménagement, accompagnez-le de ses objets familiers (panier, friandises, croquettes chien habituelles…). 

N’oubliez pas de communiquer au dog sitter les habitudes de votre chien. Dites-lui également les particularités de votre chien (ce qu’il aime, ce qu’il déteste, ce qu’il fait dans telle ou telle situation…). Cela permet de rendre l’entente plus harmonieuse. 

Se rendre chez le vétérinaire

Une visite chez le vétérinaire vous permettra de connaître l’état de santé de votre compagnon avant votre départ. Tant mieux s’il se porte bien. Par contre, s’il a des soucis de santé, vous serez prévenu à temps. La personne qui gardera l’animal saura comment s’occuper de lui (médicaments, régime alimentaire, etc.). 

Vous pouvez aussi demander conseil auprès de votre vétérinaire en lui expliquant que vous devez partir sans votre chien. Ce spécialiste de la santé canine vous donnera les bons conseils. Il pourra aussi inclure des produits anxiolytiques dans son ordonnance. 

Un autre spécialiste peut également vous aider : l’éducateur comportementaliste canin. Il peut apporter ses conseils en amont pour habituer l’animal à la solitude. Il peut venir chez vous pour connaître l’animal et pour faire un bilan de la situation. Il vous montrera par la suite les bonnes attitudes à prendre. Il peut aussi participer aux exercices permettant d’habituer le chien à rester seul.  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *