les sociétés contrôlées sous la loupe

Tout savoir sur les sociétés contrôlées

Les sociétés contrôlées sont des sociétés dont la majorité des actions avec droit de vote sont détenues par un particulier ou une autre société. Ce niveau de détention permet effectivement au détenteur de la majorité des actions de contrôler l’issue du vote sur toute émission d’actionnaires. Le degré exact de contrôle est toutefois déterminé par les conditions de participation contenues dans les contrats d’achat des actions et dans les règlements de la société proprement dite.

Il existe de nombreux exemples de sociétés contrôlées aujourd’hui.

Dans certains cas, la société contrôlée est structurée comme une société de portefeuille, la participation majoritaire étant détenue comme moyen d’éviter une tentative de prise de contrôle par un raider d’entreprise. Dans d’autres cas, le fondateur de la société peut choisir de vendre un peu moins de la moitié de la participation dans la société à d’autres investisseurs, tout en maintenant le contrôle de la majorité de ses actions par le biais d’une structure de société distincte.

Dans le contexte du total des actions avec droit de vote détenues, d’autres facteurs déterminent le degré de contrôle exercé par la société sur le détenteur majoritaire. Un facteur est lié au pourcentage d’actions avec droit de vote nécessaire pour constituer un soutien suffisant pour affirmer ou refuser une émission donnée aux actionnaires. Dans les cas où les règlements exigent un vote à la majorité simple, un actionnaire qui possède plus de la moitié des actions avec droit de vote sera clairement en mesure de déterminer le résultat. Toutefois, si les statuts stipulent qu’une majorité des deux tiers est nécessaire pour affirmer ou refuser une émission donnée et que le détenteur majoritaire ne dispose que d’un peu plus de la moitié des actions avec droit de vote, il aura souvent besoin d’un soutien supplémentaire de la afin de contrôler le résultat. Dans le même temps, les actionnaires avec moins d’actions auront certainement besoin du soutien de l’actionnaire majoritaire pour atteindre leurs objectifs.

Une société contrôlée a tendance à ressembler à toute autre société vis-à-vis du grand public.

On trouve des exemples de sociétés contrôlées dans à peu près tous les types d’industries, du commerce de détail aux communications. En tant que modèle commercial viable, la société contrôlée a une longue histoire et est susceptible de rester viable dans un avenir proche.  Il existe  des sites internet qui répertorient  ces sociétés contrôlées et souvent les informations les concernants sont accessibles si on paie pour  obtenir l’accès.  D’autre site officiels fournissent déja un grand nombre d’informations sur ces sociétés et cela gratuitement et sans l’obligation de vous enregistrer en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *